Pages

lundi 27 août 2007

37 cm le matin (1)

Il y a aujourd'hui une dizaine de jours, j'étais au bord du gouffre, meurtri par une insondable souffrance... aaar

Fichier hébergé par Archive-Host.com

________

Cependant, je continuais à vivre comme si de rien n'était. J'allais au PMU passer quelques agréables moments avec des vieux potes de régiments. Nous fumions des coups en buvant des clopes, mais, sur mon ingrat facié pouvait se lire le désespoir. Une souffrance... insondable. bin oui parfaitement.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

_______________

Cet état de fait n'avait bien sur pas échappé à ma douce et tendre Gertrude, elle me couvrait de son indicible amour, et c'est sans me faire prier que je lui confiai l'objet de mon tourment.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

____________

Voyant mon chagrin grandir jour après jour, cette douleur que je n'arrivais point à surmonter, elle fît appel à un spécialiste de la souffrance aussi insondable soit-elle. Le docteur Blogrank. Il m'ausculta et, sans ménagement, m'asséna la terrible vérité. Une vérité que je ne pus accepter sans ciller.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

________________

Les nerfs mis à rude épreuve soudain lachèrent et je craquai. Vociférant comme un dément et totalement sourd au paroles réconfortantes mais cependant maladroites de mon aimée.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

____________

Puis ce fut le trou noir, un trou sans lumière, sombre... un trou noir quoi. Durant des jours je délirai, enfièvré, errant entre la vie et la mort dans mon trou... noir. J'étais loin d'imaginer alors que le destin me réservait une surprise qui allait bouleverser ma vie.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

_________________

Je dormais du sommeil des justes quand une lueur brusquement m'aveugla. Une féminine silhouette toute auréolée d'une chaude lumière m'apparu alors. Une silhouette toute à fait fascinante. Etais-je en proie au délire ?

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Notre héros échappera t'il a cette souffrance insondable ?

Aura t'il encore des visiteurs malgré cette note ?

Les blogueurs auront-ils honte de le mettre en lien ?


Vous le saurez lors du prochain épisode (à supposer que vous reveniez)


37 cm LE MATIN

Le feuilleton de la rentrée

Aucun commentaire:

Publier un commentaire