Pages

mardi 6 juin 2006

Albert Einstein

Né à Ulm le 14 mars 1879, Albert Einstein passe son enfance au sein d'une famille qui ne se mouche pas du coude. Curieux de nature, on le dit intelligent, mais il ne brille pourtant pas par ses études, préférant dessiner les fondements de la géométrie euclidienne dans les marges de ses cahiers, plutôt que de résoudre des problèmes de robinets qui fuient. Funeste erreur qui l'amène inévitablement à entrer à l'école polytechnique de Zurich en 1896 où il obtient sa licence quatre ans plus tard.

En 1905, il écrit une thèse sur les dimensions des molécules et décroche son doctorat au grand désespoir de ses parents qui le rêvaient magasinier chez Félix Potin. De retour à Berlin en 1913, Albert se marginalise, il se met à fumer la pipe, se laisse pousser les poils du nez et théorise sur la dualité onde-particule jusque tard dans la nuit. Il effraye ses voisins en postulant que le champ de gravitation est équivalent à l'accélération, à tel point que ces derniers refusent de prendre l'ascenseur en sa compagnie, et, lorsqu'il va jusqu'à prétendre que E=Mc2, sa concierge, newtonienne pratiquante, alerte le syndic de l'immeuble.

1933, la mode est à la chemise brune en Allemagne. Révolté par un tel manque de goût vestimentaire, Albert Einstein quitte le sol natal pour s'installer à Princeton aux états Unis. Début 1939, Albert y fait la connaissance d'un jeune désœuvré, Franklin Roosevelt, avec qui il entretiendra des relations épistolaires, ils se brouilleront bêtement six ans plus tard lors d'une banale discussion portant sur la culture des champignons en terre asiatique. Le 18 avril 1955, Albert Einstein, au terme de sa vie, s'engagera dans une ultime partie de dés endiablée avec Dieu.


Fichier hébergé par Archive-Host.com
Dès son plus jeune âge, Albert EINSTEIN montrait une aptitude remarquable à comprendre les concepts mathématiques les plus ardus, et en particulier sur le papier peint du salon.

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Mileva MARIC ne resta pas longtemps insensible à la poësie toute relative d'Albert.
Ils se marièrent en 1903.


Fichier hébergé par Archive-Host.com
Paris 1952. Albert EINSTEIN, passionné de violon passe une audition chez Patachou.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire